La Franc-Maçonnerie

La maçonnerie opérative

Issue de l’action des maçons bâtisseurs de métier, la maçonnerie opérative est organisée autour de codes, d’enseignements et de valeurs. Ces maçons se déplacent de chantier en chantier, s’affranchissant de l’autorité des seigneurs et des ecclésiastiques (devenant ainsi « francs ») ainsi que des droits et redevances. Ils deviennent des Francs-Maçons.

Le siècle des Lumières

Les avancées considérables des sciences au XVIIIe siècle dessinent un monde nouveau et donne naissance à un mouvement intellectuel dont le but était de dépasser l’obscurantisme et de promouvoir les connaissances. Une séparation s’établit dans de multiples domaines entre le dogme de la religion et le domaine de la raison.

La maçonnerie spéculative

Le passage de la maçonnerie opérative à la maçonnerie spéculative (philosophique, utilisant l’apport symbolique des outils de la construction) se fait progressivement. Les Loges des maçons opératifs acceuillent progressivement des membres n’appartenant pas aux métiers de la construction, dits maçons “acceptés”.

La Franc-Maçonnerie du XXIe siècle

Aujourd’hui, la Franc-maçonnerie est un ordre initiatique qui s’appuie sur plusieurs siècles de traditions et se veut un ordre universel (bien que ses pratiques et ses modes d’organisation soient variables selon les pays et les époques) fondé sur la fraternité. Elle se consacre à la recherche de la vérité et à l’amélioration de l’être humain et de la société, avec l’ambition de réunir toutes les valeurs morales, en vue d’une action commune. La Franc-Maçonnerie professe la fraternité et la solidarité entre ses membres organisés en loges regroupées en obédiences.